DEFINITION D’UN EMBALLAGE MENAGER (mise à jour suite au décret n°2011-828 du 11 juillet 2011) Est un déchet d’emballage ménager au sens de l’article R. 543-55 du code de l’environnement1, tout emballage :

  • D’un produit vendu ou remis gratuitement à un ménage,
  • Qui est mis sur le marché en vue de la consommation ou de l’utilisation du produit qu’il contient par un ménage,
  • Et dont le ménage se défait ou a l’intention de se défaire4, quel que soit le lieu d’abandon.

.

 

Le COTREP

Le COTREP (Comité Technique pour le Recyclage des Emballages Plastiques) apporte une aide aux entreprises sur la recyclabilité des emballages plastiques ménagers et permet ainsi de concilier innovation et optimisation du recyclage.

Créé en 2001 par Elipso, Valorplast et Eco-Emballages, le COTREP s’adresse aux industriels qui s’interrogent sur la faisabilité du recyclage d’un nouvel emballage plastique, qu’ils soient :

  • Conditionneurs,
  • Fabricants d’emballages plastiques,
  • Détenteurs de procédés,
  • Producteur de matières plastiques ou d’additifs.

 

Le COTREP publie :

  • Des Avis Techniques et des Avis Simplifiés, délivrés aux entreprises qui lui soumettent leurs emballages dans le but d’évaluer leur comportement au recyclage.
  • Des Avis Généraux, réalisé par le COTREP sur un type d’emballage. Le COTREP décide avec les recycleurs, sur la base de leur retour d’expérience, des priorités pour réaliser des avis généraux.

 

Les avis constituent une base de connaissances à disposition de tous les acteurs de la chaîne de l’emballage et sont disponibles sur le site www.cotrep.fr

Enfin, Elipso est également partie prenante des travaux du CEREC qui étudie la recyclabilité des emballages majoritairement constitués de papier ou de carton : www.cerec-emballages.fr

20ans de recyclage des emballages plastiques et souples

Les emballages usagés sont collectés, triés et régénérés en matières recyclées. La matière recyclée est élaborée avec des spécifications techniques bien définies pour être intégrée dans de nouveaux produits, dont des emballages.

Le recyclage est une démarche qui implique toute la chaîne de l’emballage, du producteur de matières vierges au recycleur en passant par le fabricant d’emballages.

Une voie d’avenir

Le recyclage constitue un objectif majeur pour l’industrie de l’emballage plastique et de l’emballage souple, qui a participé au développement d’un recyclage industriel depuis plus de 20ans.

L’action d’Elipso et de ses adhérents a pour objectif :

  • Participer à l’économie des ressources naturelles en Europe,
  • Offrir aux fabricants d’emballages une source d’approvisionnement complémentaire,
  • Développer une industrie ancrée dans les régions et créatrices d’emplois,
  • Répondre aux objectifs réglementaires.

 

Recyclage des emballages ménagers

Depuis 1992, la France a mis en place une organisation pour collecter et trier les emballages ménagers : Eco-Emballages. Si la consigne de tri vise aujourd’hui les bouteilles et flacons plastiques (40% des emballages ménagers), une expérimentation dans certaines villes de France devrait permettre progressivement d’étendre les consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques afin de les orienter dans la filière de valorisation.

Les bouteilles et flacons plastiques sont triés via la collecte sélective avec d’autres emballages, transportés jusqu’à un centre de tri qui sépare les différents matériaux pour constituer des lots homogènes de déchets d’emballage. Cette étape est essentielle et rend possible le recyclage.

Les balles de bouteilles PET et les balles de bouteilles PEHD/PP sont orientées vers les recycleurs via un système de reprise auprès des collectivités qui organisent la collecte et le tri.

Dès 1993, les fabricants d’emballages plastiques membres d’Elipso et les producteurs de matières plastiques via PlasticsEurope ont soutenu la reprise des balles de bouteilles et flacons plastiques et le développement du recyclage en soutenant techniquement et économiquement Valorplast, partenaire d’Eco-Emballages pour la reprise et la valorisation des emballages plastiques ménagers.

Les recycleurs, membres d’Elipso, transforment les balles de déchets plastiques en une matière directement utilisable par les transformateurs de produits plastiques. Pour répondre aux cahiers des charges exigeants des industriels, ils trient, lavent et régénèrent les bouteilles et flacons usagés de manière industrielle.

Les bouteilles et flacons connaissent ensuite une seconde vie :

A noter : depuis 2013, les déchets chimiques des ménages (peintures, produits pour le jardin, essence…) et leurs emballages sont collectés en déchetterie via la filière EcoDDS. Les seaux, flacons et bidons plastiques ainsi collectés sont valorisés en tenant compte du produit qu’ils ont contenu.

Le compostage (recyclage organique)

Les emballages en plastique biodégradable et conformes à la norme EN 13432 peuvent être orientés vers une unité de compostage industriel pour être recyclés.
A ce jour, il n’existe pas de filière dédiée pour collecter les emballages compostables mais des initiatives sont menées dans certaines collectivités pour collecter et composter les déchets verts dans des sacs de collecte en plastique biodégradable.

Valoriser énergétiquement

La valorisation énergétique s'adresse surtout aux petits emballages plastiques et aux emballages souples, légers et souillés pour lesquels le tri est techniquement et/ou économiquement inadapté au recyclage.

 

Il s'agit d'utiliser des déchets d'emballages combustibles en tant que moyens de production d'énergie, par incinération directe avec ou sans autres déchets, mais avec récupération de la chaleur.

Quel est le gain énergétique des principales matières plastiques ?

Les matières plastiques permettent un gain calorifique, ce qui les rend aptes à la valorisation énergétique dans les installations adaptées (ordures ménagères ou spécialisées).

L'énergie ainsi récupérée peut être utilisée pour le chauffage urbain ou la production d'électricité.
Chaque année, 300 000 tonnes d'équivalent pétrole sont ainsi économisées en France.